Notice: Undefined index: pg in /var/web/econet/public_html/cryptogames/index.php on line 4
.: Cryptogames :.
   


  Lichens
  Mousses
          <<<   >>>

Flavoparmelia caperata (L.) Hale

Identification : Thalle foliacé, formant généralement de larges plages typiquement vert jaunâtre sur les troncs, atteignant parfois 10-20 cm de diam. ; thalle assez adhérent à l'écorce sauf vers le centre où il peut être plus surélevé, surtout lorsqu'il envahit des mousses ; lobes bien arrondis à leur marge, généralement aisés à distinguer ; face supérieure du thalle souvent irrégulière à " chiffonnée ", au moins localement ; soralies toujours présentes, développées à la surface du thalle, d'abord bien délimitées puis +/- envahissantes.

Distribution et écologie en Wallonie : Espèce largement répandue, tant sur les arbres de bords de routes, dans les vergers à arbres de haute tige, et dans les futaies bien éclairées et sans être particulièrement liées à des forêts âgées ; existe encore sur pratiquement tout le territoire wallon mais assez rare dans le district brabançon et surtout fréquente dans la dépression de la Fagne-Famenne dans le district mosan et dans le district lorrain, évitant les écorces trop acides, et donc très locale en Haute-Ardenne.

Etat des populations et tendances : Espèce non menacée à l'heure actuelle, mais sensible à la qualité de l'air et à un traitement forestier trop intensif et quasi absente dans les plantations (peupliers, résineux). L'espèce est incluse dans ce programme d'appel à collaboration car sa présence en forêts permet d'identifier les forêts de bonne qualité biologique pour les lichens corticoles.

Modalités de gestion : Gestion forestière extensive, respectant les vieux arbres. Politique générale de restauration de la qualité de l'air sur toutes ses composantes : substances acidifiantes, eutrophisantes, et oxydantes.

Autres commentaires : Une espèce voisine [Flavoparmelia soredians (Nyl.) Hale] se distingue par sa taille généralement plus petite, ses soralies plus farineuses - elles peuvent être qualifiées de granuleuses chez F. caperata -, et surtout par son bagage chimique (ac. protocétrarique chez F. caperata et ac. salazinique chez F. soredians) ; elle semble être apparue récemment dans le NW européen et se répandre rapidement.

 

 


 

  ^ HAUT ^

Réalisation :