Notice: Undefined index: pg in /var/web/econet/public_html/cryptogames/index.php on line 4
.: Cryptogames :.
   


  Lichens
  Mousses
        savoir plus   biblio   fiches

Qu'est-ce qu'une mousse ?

Les bryophytes constituent un ensemble de plantes vertes sans tissus conducteurs se reproduisant par spores (d'où leur classification dans les cryptogames). A l'inverse des fougères et des plantes à fleurs, le corps de la plante est un gamétophyte dont les cellules ont n chromosomes. Le sporophyte (l'équivalent de la partie principale de la plante chez les fougères et les plantes à fleurs), à 2n chromosomes, est ici réduit à l'appareil reproducteur, qui prend la forme d'une capsule remplie de spores reliée au gamétophyte par un axe appelé soie.

Les bryophytes se divisent en trois grands groupes. Les hépatiques et les anthocérotes (environ 8000 espèces) présentent soit une tige feuillée de quelques millimètres à centimètres de long (hépatiques à feuilles), soit celle d'un thalle (hépatiques à thalle et anthocérotes). Les hépatiques dans leur ensemble sont caractérisées par une soie hyaline et fugace. La capsule s'ouvre par quatre valves de déhiscence. Souvent, les spores sont accompagnées de longues cellules possédant des épaississements spiralés appelés élatères et qui jouent un rôle important dans la dissémination des spores en raison de leur aptitude à se détendre ou se contracter brusquement en raison des changements d'humidité. Les hépatiques à feuilles constituent la majorité des hépatiques (85%). Elles sont composées de tiges relativement simples portant des feuilles souvent divisées, toujours épaisses d'une seule cellule. Certaines hépatiques à feuilles, dite homophylles, possèdent les feuilles insérées dans le même plan sur la tige. Chez d'autres espèces, dites hétérophylles, une troisième rangée de feuilles, souvent de taille plus réduite et de morphologie différente, sont insérées sur la tige dans un plan perpendiculaire. Ces feuilles sont alors appelées amphigastres. Les feuilles des hépatiques sont toujours dépourvues de nervures, bien qu'en de rares occasions des cellules allongées dans l'axe médian de la feuille composent une structure appelée vita qui peut rappeler la structure d'une nervure.

Les mousses prennent toujours l'apparence d'une tige feuillée. Avec 10000 espèces, elles représentent le groupe de plantes terrestres le plus diversifié après seulement les plantes à fleurs. Au contraire des hépatiques, la soie du sporophyte est chlorophyllienne et peut rester plusieurs mois durant sur la plante. Les capsules sont soit indéhiscentes, soit s'ouvrent par leur extrémité apicale après la chute d'un opercule. Chez de nombreuses espèces, la chute de l'opercule révèle, sur le pourtour de la bouche de la capsule, une ou deux rangées de dents qui correspondent au péristome. Ces dents, composées de cellules mortes déchirées selon un mode bien précis, sont également sensibles aux variations du degré hygrométrique et jouent un rôle dans la dispersion des spores. Elles ont donc un rôle comparable aux élatères des hépatiques, qui sont chez les mousses totalement absentes. Les mousses se divisent en deux grands groupes morphologiques : les mousses acrocarpes, chez lesquelles le sporophyte est inséré à l'extrémité des rameaux du gamétophyte et qui présentent toujours un port dressé ; et les pleurocarpes, chez lesquelles le sporophyte est inséré à l'aisselle des rameaux et qui présentent le plus souvent un port rampant.

Pour en savoir plus [pdf], bibliographie [pdf]

 

 


 

  ^ HAUT ^

Réalisation :